Visa Thailande

Quel type de visa pour venir en Thailande ?

La Thailande est inexorablement tournée vers le tourisme de par son histoire et perpétue cette tradition encore aujourd’hui. Certaines règles de l’immigration s’appliquent en fonction de la nationalité de chacun.

Pour les français, elle rend les choses relativement simples pour quiconque souhaite séjourner de 1 à 90 jours dans le royaume.

Avant même de penser au visa et faire une demande, assurez vous toutefois que vous en possession d’un passeport ayant une validité de 6 mois au moment où vous posez le pieds sur le sol thaïlandais.

Séjour de moins de 30 jours: un tampon, pas de visa.

C’est là le grand avantage lorsque l’on planifie un voyage de courte durée en Thailande.

Aucun visa n’est nécessaire pour tout séjour de moins de 30 jours. L’agent de l’immigration apposera un tampon vous permettant de séjourner jusqu’à 30 jours en Thailande.

C’est valable si vous arrivez à l’un des aéroports internationaux de Thailande (Bangkok, Phuket, Chiang Mai etc), mais si vous arrivez par la frontière terrestre, du Cambodge par exemple, vous n’obtiendrez que 15 jours.

Renseignez vous auprès de l’ambassade de Thailande avant de partir car les lois changent fréquemment.

Dans les deux cas ces tampons sont 100% gratuit. A l’issue des 30 ou 15 jours, vous pourrez prolonger une dernière fois le tampon de 7 jours au bureau de l’immigration le plus proche.

Si vous résidez à Koh Chang, il vous faudra aller au bureau de l’immigration de Laem Ngop sur le continent. 

Séjour de plus 30 jours et dans la limite de 90 jours: visa obligatoire

Les choses se compliquent un peu, mais restent dans la limite du raisonnable.

Vous pouvez faire la demande d’un visa touriste 60 jours, que vous pourrez prolonger de 30 jours à l’échéance de celui-ci. Au total vous pouvez rester 90 jours dans le pays pour environ 60 € chez Action Visa qui se chargera des formalités administratives pour vous.

Cela ne vous exonérera pas toutefois de fournir certaines pièces désormais obligatoires:

  • Le passeport bien entendu
  • Le formulaire de demande de visa touriste
  • Une photo d’identité
  • Un relevé bancaire récent crédité d’au moins 1000 € / voyageur

Séjourner plus de 90 jours en Thailande, c’est possible ?

D’autres visas de 90 jours et plus existent comme le Non-ED pour le visa étudiant, le non-B pour les affaires, etc..

Pour l’heure, force est de constater que le gouvernement en place rend les choses simples pour deux catégories de touristes:

  • Les touristes qui séjournent de 1 jour à 3 mois dans le pays
  • Les retraités

Entre les deux il devient de plus en plus difficile de trouver des parades pour rester au delà de 3 mois, à moins d’avoir un permis de travail en bonne et due forme, et encore c’est parfois le parcours du combattant pour l’obtenir.

Certaines ambassades Thai sont plus clémentes que d’autres, notamment au Laos, à Vientiane où il est encore possible d’obtenir un visa touriste double entrée, donc 60 jours + 30 jours par entrée, le tout multiplié par deux, donc l’équivalent 6 mois!

C’est encore ce qui se fait de mieux pour l’heure actuelle si l’on ne souhaite pas s’engager dans des montages administratifs complexes.

Le visa retraité 1 an, visa OA: le sésame pour ceux qui souhaitent prendre leur retraite au soleil

Si vous avez 50 ans révolus et que vous pouvez justifier d’un revenu mensuel de 65 000 baht (env. 1700 euros) ou d’un dépôt de 800 000 baht (+ de 20 000 euros) sur un compte en Thailande, vous pouvez obtenir votre laisser-passer d’1 an pour la Thailande, renouvelable chaque année sous réserve que les pièces justificatives soient fournies en bonne et due forme.

On vous demandera, en dehors des justificatifs de fonds, de passer un examen médical en Thailande.

Dans le cas d’un couple de retraité marié, il vous suffira de fournir un certificat de mariage.

L’avantage de ce type de visa est qu’il nous permet de ne pas avoir à sortir du territoire pendant un an si vous le souhaitez, contrairement à d’autres types de visa comme le non B qui obligent à faire un “visa run” à la frontière tous les 90 jours.

Si vous souhaitez sortir puis rentrer à nouveau en Thailande durant ce laps de temps (1 an), vous pouvez acheter un droit d’entrée et de sortie (simple à 1000 baht, 3800 multiples entrées)

Vous pouvez faire les démarches pour obtenir ce visa de France ou de Thailande.

Le visa Elite Thailand : 5 ans ou 20 ans !

La mention Elite, vous l'aurez compris, implique une contrepartie financière assez importante.

Vous pouvez obtenir et en moins de 15 jours ouvrés un visa non-PE (Privilege Entry​) multiple entrées, 5 ans, pour la modique somme de 500 000 baht (environ 12 000 €) et 2 000 000 de baht (environ 50 000 €) pour 20 ans.

Ce visa est délivré par les autorités de l'immigration en accord avec la TAT - Tourism Authority of Thailand.

​Pour ce faire envoyez simplement une copie de passeport par email a un représentant du bureau Elite Visa qui l'enverra à l'immigration pour vérifier que vous n'êtes pas un criminel recherché par Interpol!

Il ne vous reste ensuite qu'a envoyer le formulaire de demande de visa Elite ainsi que la contrepartie financière.

L"overstay: quesako ?

Avec le durcissement des lois à la suite de l’accession de l’armée au pouvoir en 2014, on ne badine plus avec la petite criminalité.

Un “overstay”, c’est à dire un dépassement de la durée du visa peut être puni de 1 an d’exclusion du territoire si l’overstay dépasse 90 jours et de 5 ans si l’overstay dépasse 180 jours.

Cette règle (bien que n’ayant jamais été votée par le parlement) s’applique si vous vous dénoncez vous même à l’immigration. L’amende est de 500 baht par jour de dépassement et dans la limite de 20,000 baht.

Si vous vous faites appréhender par la police et que vous êtes en overstay, les sanctions sont nettement plus dures.

Bon courage dans vos démarches !

Powered by 12Go Asia system

Ces articles peuvent vous intéresser

Réservez vos activités à Koh Chang
  L'équipe de Narusa Tour vous propose de pré-réserver vos activités afin d'organiser votre séjour. Nous nous chargeons de prendre contact[...]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *