Généralités

Koh Chang: une situation et une typographie exceptionnelles


L’île de Koh Chang
est située dans le golfe de la Thaïlande à la pointe Sud Est du pays, à quelques dizaines de kilomètres à vol d’oiseau du Cambodge.

Sa superficie de 217 km² en fait la deuxième plus grande île du pays après Phuket et la plus grande des 54 îles qui composent l’archipel du parc national Maritime de Koh Chang créé en 1982. Au regard de l’administration elle appartient au district de la province de Trat sur le continent.

Bangkok se trouve à 315 km au nord-ouest de la ville de Trat. Cette dernière couvre une superficie de 2.819 kilomètres carrés.

Trat comprend cinq districts-Muang, Khao Saming, Laem Ngob, Klong Yai et Bo Rai, avec l’ajout de deux sous-districts, Koh Chang et Koh Kood.

Son nom « l’île Eléphant » lui a été attribué en raison de la ressemblance de la corne de l’île avec une trompe d’éléphant (voir la rubsique "bon à savoir". Ce dernier est donc un prête-nom et ne fait pas partie de la faune originelle de l’île même s’il est présent du Nord au Sud de l’île au travers des parcs à éléphants pour touristes.

Particularités du relief

Koh Chang présente des reliefs montagneux qui la distingue des autres îles plus plates de l’archipel tel que Koh Mak.

C’est dès l’embarcadère qu'on prend la mesure de la taille de l’île – 14 x10 km -, et que l’on découvre, à mesure que l‘on traverse les premiers cols montagneux, son caractère vallonné, ses récifs coralliens, et son sommet le plus haut situé à 743 mètres.

Survolez Koh Chang en 8 mns !

On est séduit immédiatement par sa forêt végétale inextricable aussi exceptionnelle qu’envahissante. Mais c’est encore en entrant dans les terres que l’on peut encore le mieux apprécier la magie du lieu. La forêt tropicale vous entraîne dans une danse des sons et des sens, au milieu de cascades, mangroves et falaises basaltiques qui vont de pair avec le développement d’une flore animale et végétale pléthorique.

Accrochez vous ! Le meilleur moyen de ressentir le caractère montagneux de l’île est encore de monter dans un taxi à l’arrivée et de passer par le premier col avant d’arriver au premier village de Klong Son. Ceux qui se sont déjà rendus à Koh Chang le savent, avec des pentes pouvant aller jusqu’à 25° il vaut mieux bien s’accrocher à l’armature métallique du taxi dans les côtes !

Un choix de développement

Les deux côtes Est et Ouest de l’île se sont développées très inégalement, notamment en raison du fait que la cote Est ne propose que des plages de galets et non de sable fin. A bord du ferry, on fait face à la côte Est de l’île qui n’est quasiment pas impactée par le développement, ce qui (d’une certaine distance) donne l’impression d’une île vierge et quasi inhabitée. Il faudra attendre d’avoir passé le village de Klong Son pour voir des traces plus poussées de développement.

Aujourd’hui avec environ 7.000 résidents permanents et plus de 100 000 touristes par an, pour l’essentiel concentré dans l’Ouest de l’île, Koh Chang connaît un développement relativement rapide mais qui aurait pu l’être davantage sans les successions de crises financières un peu partout dans le monde sans oublier les troubles politiques en Thailande (coups d'état etc) ainsi que les catastrophes naturelles (inondations à Bangkok).

A noter que la population recensée à Koh Chang doit certainement être revue à la hausse étant donné que de nombreux Cambodgiens sans papiers et des saisonniers travaillent sur l’île. Les chiffres officieux indiquent plus de 15000 permanents en haute saison.

Powered by 12Go Asia system

Tourisme et vie locale

A l'exception des activités liées au tourisme, les locaux vivent de la plantation d’arbres à caoutchouc , de la récolte de noix de coco que l’on transformera en huile, de la pêche de poissons, crabes, calamars, ou ou des fermes de crevettes.

Dans les villages développés de l’Ouest de l’île, les magasins de vêtements – malheureusement presque tous identiques - tendent a remplacer les échoppes locales mais on trouve encore ci et là d’irréductibles défenseurs des traditions locales.

En définitive, pourquoi venir à Koh Chang ?

Aux antipodes de Phuket et Pattaya, Koh Chang est tout sauf le règne du karaoké et des bars à hôtesses. Les touristes qui viennent sur l’île recherchent avant tout la sérénité, la nature, les balades en éléphants, les baignades sur des plages quasi désertes (au moins 8 mois de l'année), les aventures dans la forêt tropicale etc..

C’est en quelque sorte une station balnéaire familiale, adaptée aux besoins de ceux qui souhaitent avant tout bénéficier d'un cadre de vie privilégié sans les hordes de touristes (à l'exception de la période Noel / nouvel an).

Pour découvrir d'autres beaux endroits en thailande, nous vous invitons à visiter tresorsDuMonde

Ces articles peuvent vous intéresser