Autour de Koh Chang

Que faire en dehors de Koh Chang ?

Les pieds en éventail sur la plage de white Sand Beach, on en oublierait presque que Koh Chang n’est que l’une des îles de l’archipel de 650 km² composé de plusieurs dizaines d’îles et îlots allant de quelques dizaines de m² à plusieurs dizaines de km².

<< Vous souhaitez pré-organiser vos activités à Koh Chang ? Cliquez ici >>

Koh Chang est, avec Trat, l'une des rampes de lancement pour visiter quelques unes de ces îles dont certaines jouissent d’une faune et flore totalement préservée.

En passant certaines de ces îles, on a la curieuse impression que l’homme n’y a jamais posé les pieds. Aucun point d’accès pour accoster, parfois pas la moindre plage en vue mais des récifs qui tombent comme des glaciers dans la mer.

Certaines îles, de par leur relief géologique, semblent avoir été dessinées pour refuser l’accès à l’homme. On les observe donc, à distance, pour notre plus grand plaisir.

Se rendre sur les îles voisines

S'il est possible d'organiser des excursions au départ de Koh Chang, sachez qu'il existe également des navettes quotidiennes au départ de Laem Ngop sur le continent, en haute saison principalement, et à destination des îles de Koh Mak, Koh Wai et Koh Kood

En basse saison la fréquence des navettes se raréfie en raison des pluies et des vents qui ont pour effet d'annuler ou de retarder ​les départs de bateau.

Visiter Koh Wai

C’est après Koh Mak et Koh Kood, la troisième île la plus prisée des touristes.

On y passe une journée ou quelques jours, dans un esprit de détachement du quotidien. Les plages sont désertes, l’eau claire et d’huile, l’espace intime, les hébergements sont sommaires, on vient se retrouver et goûter à la simplicité d’une vie d’ascèse quasi robinsonienne.

On ‘noubliera pas son masque et son tuba pour autant car les coraux présent à quelques dizaines de mètres des plages autorisent merveilleuses plongées.

Visiter Koh Kham

Koh Kham est une toute petite île située à quelques coups de pagaie de Koh Mak et elle est accessible à pieds également à marée basse.

De Koh Chang comptez environ 2h. Le sud de l’île est est somptueux avec ses plages de sables blancs qui se détachent dans un ilôt de verdure sans oublier les blocs de laves éparpillés sur le rivage.

Son récif corallien préservé vous permettra de vous passer quelques bons moments en compagnie des poissons locaux.

Visiter Koh Ngam

Elle est visible de la pointe Sud Est de Koh Chang, une fois que vous avez fait le tour de l’île, passé l’embarcadère, Dan Mai, Salak Phet, la plage perdue de Long Beach, et le Mémorial de la marine.

Mais ce n’est pas tout à fait fini. Il vous faudra emprunter une petite route qui vous mènera à la pointe où vous trouverez un petit restaurant qui propose la location de kayaks, votre passeport pour accéder à Koh Ngam.

Le jeu en vaut-il la chandelle? Oui si vous êtes un inconditionnel des plages désertes et réfractaires aux endroits trop fréquentés.

C’est également un bon moyen de traverser des villages authentiques comme Salak Phet et voir un autre facette de l’île. Enfin et pour la beauté du lieu, vous apprécierez certainement le spectacle qu’offre la topologie de l'île: deux bosses de verdure reliées par un banc de sable rappelant un peu Koh Phi-Phi dans le sud de la thailande. Vous pouvez également rejoindre Koh Ngam à partir de Laem Ngop par bateau (2h environ).

Visiter Koh Phrao Nai

Située dans le Sud de Koh Chang, Koh Phrao Nai est une île imposante qui n’est toutefois pas destinée au tourisme en raison de son littoral privé de plages. On parlera surtout de sa végétation luxuriante, ses cocoteraies nichées dans un écrin de verdure, et de son accès relativement aisé de Koh Chang en kayak si l’on est un minimum sportif.

Côté masque tuba, ne vous attendez pas à quelque chose d’extraordinaire car c’est loin d’être le meilleur spot du coin.

Visiter Koh Rang

La petite île de Koh Rang est située à quelques kilomètres de Koh Mak.

Elle est réputée pour sa faune sous-marine et est devenue au fil des ans un spot incontournable pour les les aficionados de la plongée.

Elle abrite des récifs coralliens en profondeur qui la rend propice au développement des espèces sous marine.

Les traditions locales sont préservées sur l’île avec la récolte de nids d’hirondelles, des œufs de tortues, et de guano de chauves souris.

Visiter Koh Kradat (Kradad)

Ko Kradat tire son excellente réputation de ses plages de sable blanc interminables et ses récifs coralliens. Pour les thaï elle représente une victoire contre l’ennemi occidental aux heures les plus sombres de la colonisation du Sud Est asiatique.

Elle reçu la visite de du roi Rama V lors d’une visite pour entériner légalement l’appartenance de l’île à la Thaïlande alors que les français tentaient (en vain) de se l’approprier. En dehors de ses plages à couper le souffle, elle est également connue pour abriter plusieurs centaines de cerfs, ce qui en fait sa particularité..

Le droit d’entrée est de 100 baht. 

Elle est accessible très facilement de Koh Mak.

Pour y passer quelques nuits vous trouverez quelques hôtels bungalows peu rupinés mais qui conviendront aux backpackers.

Visiter Koh Man Nok et Koh Man Nai

Ces deux îles à quelques dizaines de mètres l’une de l’autre sont visibles des plages de Kai Bae et Klong Prao et sont accessibles par kayak à condition que vous arriviez à trouver un endroit suffisamment sûr pour accoster et retrouver votre kayak une fois la visite terminée.

En effet aucune des deux n’a de plage . Très petites, Koh Man Nok et Koh Man Nai ne proposent pas solutions d’hébergement.

Quelques heures tout au plus suffiront pour les visiter, le plus souvent pour avoir le sentiment de poser le pied sur une île inhabitée et pratiquer un peu la pêche.

Visiter Koh Mak

L’île de Koh Mak est l’une des deux îles, avec Koh Kood, à visiter si vous passez dans le golf de Siam.

Elle se distingue de Koh Chang par son relief plat et sa taille raisonable – 16 km² – qui permet au visiteur d’en faire le tour en vélo en quelques heures.

Elle est accessible de Koh Chang par bateau ou speedboat. Les possibilités d’hébergement ne manquent pas avec plusieurs dizaines de resorts , dans toutes les gammes de prix, ainsi que des maisons à louer. 

La plupart des hébergements sont situés sur les cotes nord et sud. C'est d'ailleurs à ces endroits que sont situées les plus belles plages de l'île.

On réalise à distance que la topographie de l'île est bien différente de celle de Koh Chang.  

Quelques points communs néanmoins: des plantations de cocotiers et de caoutchouc.

Visiter Koh Kood

L'île de Koh Kood offre des prestations haut de gamme et dès lors souhaite attirer le touriste argenté.

Les résidents de Koh Chang aiment plaisanter sur le fait qu'ils vivent à Koh Chang et vont en vacances à Koh Kood.

Cette dernière, est un peu le Koh Chang du début des années 2000: peu d'animation, peu de véhicules et surtout une savante organisation du territoire afin de ne pas commettre les mêmes erreurs qu'à Koh Chang.

Une petite route part du Nord vers le sud, mais l'île n'est pas bouclée. Les resorts éparpillés sur le territoire sont peu rapprochés les uns des autres, à l'opposé de certains villages de Koh Chang où les hotels sont disposés comme des perles. Un sentiment de calme et d'espace envahit le visteur à son arrivée.

La topographie de Koh Kood reste toutefois assez similaire à celle de Koh Chang, avec dénivelé moins important.

Les plages de sable blanc.. où le sable est réellement blanc et en premier plan de cocoteraies qui s'étalent sur plusieurs centaines d'hectares.

Si Koh Chang c'est le rêve, alors Koh Kood est certainement le Nirvana..

Ces articles peuvent vous intéresser